CCAS

Le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS)

Historique :
De la charité chrétienne aux bureaux de bienfaisance, jusqu’aux bureaux d’aide sociale, l’action sociale s’est progressivement organisée pour être municipalisée et laïcisée sous la révolution en 1796.
Peu à peu des actions volontaires sont devenues de véritables droits.
– Un décret de 1953 fusionne les bureaux de bienfaisance et les bureaux d’assistance.
– La loi du 6 janvier 1986 prenant en compte la décentralisation consacre enfin une nouvelle dénomination avec le Centre Communal d’Action Sociale, l’Etat leur délègue une compétence globale dans le vaste champ de l’action sociale et médico-sociale, consécutivement aux lois de décentralisation.
Établissement public administratif communal, le CCAS est doté d’une personnalité juridique propre. Il a une existence administrative et financière distincte de la commune.
 
Le conseil d’administration du CCAS
Le CCAS est présidé de plein droit par le Maire de la commune.
– Son conseil d’administration est composé en nombre égal de membres élus en son sein par le Conseil Municipal et de membres qualifiés dans le secteur de l’action sociale, nommés par le Maire.
 
Présidente :
Mireille BOUVIER
 
Membres du Conseil Municipal : Cindy COLLION, Isabelle PACALET, Christian PERON
Stéphanie SANCHEZ
 
Membres nommés : Nicole COLLION, Laëtitia LOPES, Alphonse NORMAND,
Henri THIVOLLE
 
Les missions du CCAS
Les deux principales missions du C.C.A.S. sont l’aide sociale et l’action sociale.
 
AIDE SOCIALE
L’aide sociale, dite légale, est l’aide obligatoire apportée, généralement instruite et financée par le Conseil Départemental, pour lequel le C.C.A.S est un interlocuteur de proximité.
– Instruction des dossiers d’aide sociale pour les personnes âgées et handicapées en collaboration avec le Conseil Départemental.
Tels que :
– Les frais de séjour en établissement pour personnes âgées,
– l’hébergement des personnes handicapées,
– l’aide-ménagère,
mais aussi de la réalisation des dossiers d’obligations alimentaires.
 
ACTION SOCIALE
L’action sociale est dite facultative, et constituée des actions locales financées par le C.C.A.S., qui est très peu subventionné par la commune du fait des diverses actions menées tout au long de l’année.
 
Actions envers les personnes âgées :
Téléalarme
La téléalarme est un service d’assistance et de secours pour toute personne dont l’autonomie est fragilisée par l’état de santé, le handicap ou l’isolement.
Grâce au dispositif « Téléalarme » les personnes sont en relation, à toute heure du jour et de la nuit, avec le centre de secours de Vienne qu’elles peuvent alerter en appuyant simplement sur un boîtier devant être porté en permanence.
La téléalarme favorise le maintien à domicile, permet d’améliorer le sentiment de sécurité, de sauver des vies et contribue à préserver l’autonomie des personnes, en évitant les complications dues à de nombreux accidents (chutes, malaises….).
Les personnes qui souhaitent en être équipées, doivent en faire la demande en Mairie. Le coût du service est de 31€ par mois.
Prise en charge du coût de ce service :
• En totalité par l’A.P.A (Aide Personnalisée d’Autonomie) si la personnes en est bénéficiaire

L’APA : qu’est-ce que c’est ?
L’APA ou « Allocation Personnalisée d’Autonomie » a été conçue dans le but de favoriser le maintien à domicile des personnes âgées. Elle permet de prendre en charge les frais liés à la perte d’autonomie des personnes âgées résidant à domicile.
Les conditions :
– être âgé de 60 ans ou plus,
– être en situation de perte d’autonomie nécessitant une aide pour les actes essentiels de la vie,
– résider dans un logement personnel, chez un membre de sa famille, en foyer de logement, en maison de retraite,

L’APA prend en charge :
– les dépenses de personnel : intervention d’une aide à domicile pour le lever ou le coucher, le ménage, les courses, la préparation des repas,
– la téléalarme,
– le portage des repas,
– les aides techniques,
– les dépenses pour l’accueil de jour ou l’hébergement temporaire.
Vous pouvez faire un dossier de demande APA auprès de la Mairie.

Chaque mois, Isabelle PACALET ou Cindy COLLION déléguées sur notre commune viennent s’assurer du bon fonctionnement de votre appareil.
En cas de besoin, renseignez-vous en Mairie
Actuellement neuf personnes bénéficient de ce service sur la commune.
 
 Repas annuel
offert aux personnes âgées de plus de 65 ans, ou distribution de colis à domicile ou dans les établissements hospitaliers pour ceux ne pouvant y participer à partir de 75 ans. Merci de vous faire connaître si vous êtes nouvel arrivant ou non inscrit sur la liste électorale.
 
Actions envers les publics en difficulté sociale, morale ou financière :
– Accueil, aide et recherche d’orientation : lien avec les services sociaux ou médico-sociaux du territoire, aide à la compréhension de documents administratifs, aide aux démarches…
 

Actions envers le public aux revenus précaires : 
– Aides financières et alimentaires en faveur de personnes en grande difficulté financière : attribuées par la commission du conseil d’administration du CCAS, sur sollicitation des assistantes sociales du secteur.
– Avis d’impayés, d’expulsion : information aux personnes en situation d’impayé pour rechercher une solution ou faire une demande d’aide en prévention du surendettement.

Actions en faveur des personnes handicapées :
– Bouchons d’amour : collecte au profit du Handisport (Mairie, local technique, auprès de M. André Collion).

Les actions du CCAS
– Organisation dans l’année, d’un concours de coinche et d’une randonnée pédestre pour le plaisir de tous.
 

Les actualités du CCAS

Dates à retenir :